QUESTIONS TECHNIQUES

À PROPOS DU PRODUIT :

  • Qu’est-ce que le grès cérame technique Todagres ?
    Le grès cérame technique Todagres est un produit céramique non émaillé. Il est coloré dans toute la masse et possède des caractéristiques techniques (dureté, résistance au gel, au trafic, aux produits de nettoyage) qui en font le meilleur choix.

 

  • Qu’est-ce que le grès cérame ?
    Le grès cérame a plusieurs noms : grès cérame technique Todagres, grès porcelainé, compact etc. Tous les noms font référence au même produit.

 

  • ¿Se puede quemar el Porcelánico técnico Todagres?
    Non, le grès cérame technique Todagres est ignifuge et peut être posé dans des espaces publics et privés, conformément aux exigences de sécurité.

 

  • Quels sont les différentes finitions du grès cérame technique Todagres ?
    Le grès cérame technique Todagres est disponible en finition naturelle (mate), polie (brillante), antidérapante, imitation ardoises, pierres, ciments ou terres cuites et spéciale trafic intense (relief spécial pour les non-voyants).

 

  • Où peut-on acheter ce produit ?
    Dans plus de 700 points de vente en Espagne et chez les principaux distributeurs internationaux.

 

  • La finition brillante ou polie se raye-t-elle ?
    Malgré la grande dureté et sa ressemblance avec n’importe quel produit poli, qu’il soit ou non en céramique, le grès cérame peut se rayer avec le temps. Si l’on n’accorde pas suffisamment d’attention et on néglige les petits détails (utilisation de paillassons au niveau des accès), il peut perdre sa brillance d’origine. Si vous restez attentif à ces détails, vous pourrez être sûr de profiter de la brillance et de la luminosité de cette finition pendant très longtemps.

 

  • Peut-on polir une nouvelle fois le grès cérame Todagres sur place ?
    Non. Pour la fabrication de ce produit, plus de 56 têtes de polissage sont nécessaires avant d’obtenir la brillance finale (en raison de sa grande dureté). À l’heure actuelle, il n’existe aucune machine en mesure de polir sur place les matériaux de ce genre.

 

  • La finition polie est-elle glissante ?
    La finition polie n’est pas glissante en soi. En cas de présence d’un véhicule (eau ou poussière), elle peut être glissante, de même que tout autre matériau qui présente des caractéristiques semblables (marbre, granit, grès, sols continus, composés résineux, etc.). C’est pourquoi nous conseillons de nettoyer les restes de liquides ou de sables et, dans les lieux critiques, d’utiliser des tapis antidérapants pour éviter les glissades.

 

  • Le grès cérame technique Todagres peut-il se tacher ?
    La porosité du grès cérame technique Todagres est pratiquement nulle (valeur de 0,02 %). Grâce à cette caractéristique, il est difficile de le tacher. Toutefois, la finition polie ou brillante peut se tacher si on laisse des restes sur la surface pendant un certain temps. À l’heure actuelle, 95 % des taches peuvent être nettoyées sans laisser de traces. Consulter le tableau du type de taches.

 

  • Je possède un sol élégant en grès cérame technique Todagres et chaque pièce est différente. Comment est-ce possible ?
    Todagres a développé des séries exclusives, telles que PALAZZO, IMPERIAL ou ZEN, dans le but d’offrir une diversité infinie pour chaque design. Les pièces sont toutes différentes les unes des autres, ce qui permet de créer des espaces personnalisés, tout en donnant à la céramique le charme des marbres et des pierres. Une différence remarquable par rapport à d’autres marques, qui n’offrent pas ce type de technologies à leurs consommateurs.

AVANT LA POSE :

  • Peut-on utiliser le grès cérame technique Todagres pour recouvrir les sols et les murs ?
    Oui. Le grès cérame technique Todagres est un produit qui peut être utilisé aussi bien comme revêtement de sol que comme revêtement mural. Ainsi, vous avez la garantie absolue d’embellir les espaces recouverts, grâce à la sensation de continuité créée.

 

  • Peut-on utiliser un grès cérame poli (brillant) comme revêtement de sol extérieur ?
    C’est possible, mais ce n’est pas conseillé. La surface brillante est polie et peut être glissante s’il y a de l’eau, de la poussière ou un autre véhicule. Todagres possède une vaste gamme pour combiner le produit et la finition adaptée en fonction des espaces ou des besoins particuliers. C’est pourquoi il existe plusieurs modèles identiques mais dans des finitions différentes (mate, brillante, antidérapante).

 

  • De quels éléments doit-on tenir compte avant la pose du grès cérame technique Todagres ?
    La surface à recouvrir doit être plate, ferme et exempte de substances qui peuvent empêcher une bonne adhérence : poussière, restes de plâtre, peinture, etc. En cas d’imperfections, il faut réparer afin d’obtenir une surface correcte. Il faut calculer la surface en mètres carrés à recouvrir, en incluant un pourcentage supplémentaire de 1 % pour les coupes ou les remplacements éventuels.

 

  • Faut-il prévoir des joints pour réaliser une bonne pose ?
    Dans toutes les surfaces, il existe des mouvements pour lesquels il est conseillé de laisser un joint d’au moins 2 mm entre les pièces. Sans ces joints, les pièces peuvent se fissurer ou leurs pointes se casser. Il existe plusieurs types de joints à prendre en compte : Joints périphériques (les joints que possède la pièce à recouvrir ou les poteaux). Joints structurels (conçus par l’architecte ou l’ingénieur spécialisé pendant la planification de la construction). Joints de dilatation (il est conseillé d’installer des joints à une certaine distance les uns des autres pour absorber les mouvements par dilatation). Joints de pose (ceux qui entourent les pièces et offrent davantage de sécurité contre tous les mouvements de structure ou de dilatation).

PENDANT LA POSE :

  • Peut-on poser les produits en grès cérame avec du mortier de ciment et du sable ?
    Les produits en grès cérame se distinguent par leur faible porosité, qui procure aux pièces une très bonne résistance à la flexion, au gel, etc. Le mortier de ciment et le sable, également appelé « mortier traditionnel », agit à travers un système d’adhérence mécanique qui n’est PAS utile pour la pose de matériaux en grès cérame. La porosité du grès cérame est quasiment nulle. Par conséquent, le contact de la pièce avec le mortier empêche la pénétration de l’eau contenant les éléments (aluminosilicates, trisilicates, etc.) qui doivent cristalliser ultérieurement (prise) en formant des espèces d’« aiguilles » à l’intérieur de la pièce, et en la fixant ainsi sur le support. Pour parvenir à une pose de qualité et obtenir une bonne adhérence avec le grès cérame, il est recommandé d’utiliser des mortiers-colles à base de liants mixtes de type C2, selon la norme EN 12004 « Colles pour carreaux de céramique. Définitions et spécifications ».

 

  • Peut-on poser le grès cérame avec n’importe quel type de mortier-colle ?
    Non. Le mortier-colle recommandé pour une bonne pose du grès cérame est le mortier-colle à liants mixtes (mortier-colle avec additif polymérique). La formule de ce type de mortier-colle contient un mélange de ciments, de granulats sélectionnés, d’additifs organiques et inorganiques et une teneur élevée en résine (polymère, comme le latex par exemple), ce qui garantit une adhérence totale sur la surface du grès cérame. Il existe actuellement sur le marché plusieurs types de mortiers-colles. Les principaux sont : mortier-colle conventionnel, mortier-colle hautes performances, mortier-colle à liants mixtes. La formule des mortiers-colles conventionnels et hautes performances contient un mélange de ciments, de granulats sélectionnés, d’additifs organiques et inorganiques, afin d’améliorer la plasticité et l’adhérence. Ces types de mortiers-colles NE garantissent PAS la fixation complète ou l’adhérence des produits en grès cérame.

 

  • Doit-on prévoir des joints de pose entre les pièces ?
    FONCTIONS PHYSIQUES : Ces joints absorbent les déformations qui surviennent sur le support. Ils empêchent ainsi la transmission des tensions sur les pièces de céramique. Ils empêchent et modèrent la génération de tensions de traction dans la partie inférieure des supports lorsqu’ils sont soumis à une charge. Les matériaux céramiques grésifiés ou émaillés sont imperméables au passage de l’eau liquide et de la vapeur d’eau. C’est la raison pour laquelle ce sont les joints de pose qui interviennent dans le transport de l’eau sur les surfaces habillées avec des carreaux de céramique. Il est important que le matériau de jointoiement remplisse les fonctions de diffusion de la vapeur de l’intérieur vers l’extérieur du parement, évitant ainsi que l’eau liquide ne pénètre à l’intérieur. En effet, un passage d’eau excessif provenant de l’extérieur peut détériorer aussi bien la colle que le support. Il faut considérer que le matériau de jointoiement est exposé aux mêmes agressions environnementales et chimiques que les carreaux. Il faut donc qu’il présente certaines caractéristiques de résistance aux attaques chimiques. Il est toujours recommandé de laisser des joints de pose d’une largeur minimale de 2 mm. Ce type de joints remplit d’importantes fonctions physiques et esthétiques. FONCTIONS ESTHÉTIQUES : Les joints entre les carreaux, que ce soit sur les revêtements de sols ou de murs, ont une fonction esthétique importante. En effet, ils rehaussent la beauté des carreaux de céramique. Ces joints produisent un effet de trame et de modulation qui se manifeste comme une exaltation de la valeur des textures de la surface revêtue avec des carreaux de céramique. Un autre aspect esthétique concerne le type de finition des joints. Ces finitions peuvent être plates, au raz du carreau, ou courbes et en creux. • Dans le cas des finitions plates, très fréquentes, le matériau est appliqué au ras des arêtes visibles des carreaux (à conseiller pour les produits naturels et polis). • Les finitions courbes en creux sont réalisées soit par la méthode traditionnelle, qui consiste à repasser les joints à l’aide des doigts, soit en utilisant un outil en caoutchouc de section circulaire (à recommander pour les produits rustiques). L’une des fonctions importantes des joints consiste à compenser ou à absorber les légères variations dimensionnelles des carreaux de céramique, générées dans tous les processus de production. D’un point de vue technique, l’installation de carreaux de céramique sans joints de pose est tout à fait déconseillée car cela risque de provoquer des états pathologiques sur les revêtements de sols et de murs en céramique. Cela s’explique généralement par le fait que les supports ne sont pas parfaitement stables et qu’ils peuvent subir des variations dimensionnelles. Sans joint de pose, le matériau de jointoiement ne pénètre pas entièrement et n’entre pas en contact avec le matériau adhésif, mais adhère aux arêtes extérieures des carreaux. Cette couverture insuffisante saute au fur et à mesure sous l’effet des mouvements différentiels ou d’autres actions externes, et laisse les creux entre carreaux à découvert.

 

  • Comment peut-on contrôler la taille du joint pendant la pose ?
    En utilisant ce qu’on appelle des « croisillons », disponibles en différentes tailles. On crée de cette manière un effet de trame et de modulation qui peut être altéré en jouant sur les largeurs et les couleurs. Pour une finition polie, nous recommandons un joint de séparation de 2 à 4 mm. Pour alterner une finition polie et une autre naturelle, nous conseillons de prévoir un joint de séparation de 5 à 6 mm.

 

  • Est-il conseillé de mouiller les carreaux de grès cérame technique Todagres avant la pose ?
    Non. Cette opération est recommandée uniquement pour les produits en céramique dont la porosité est élevée. En cas de pose de matériaux très poreux à l’aide de mortier de ciment et de sable, il est conseillé de mouiller au préalable le revers des carreaux. Non. La formule de ce type de joints contient du carbone micronisé, difficilement attaquable, qui pénètre dans les micropores superficiels des carreaux en grès cérame poli et qui est très difficile à éliminer. Cela permet de saturer les pièces et de les empêcher d’absorber l’eau du mortier contenue dans la couche la plus proche de la pièce, qui est nécessaire pour la cristallisation (prise) des éléments qui le composent.

 

  • Quels sont les outils les plus appropriés pour couper le grès cérame technique Todagres ?
    Pour réaliser des coupes droites sur les pièces, on peut utiliser l’outillage suivant : Machine de coupe manuelle dotée d’une lame widia. Une disqueuse diamant avec refroidissement à l’eau. Une radiale à faible puissance (500-700 W) équipée d’un disque diamanté continu (non segmenté). Pour d’autres configurations, par exemple pour réaliser le contour de piliers, de portes, etc., on peut utiliser les équipements suivants : Une disqueuse diamant avec refroidissement à l’eau. Une radiale à faible puissance (500-700 W) équipée d’un disque diamanté continu (non segmenté).

 

  • Quels sont les outils les plus appropriés pour percer le grès cérame technique Todagres ?
    Pour percer ou faire des orifices dans le grès cérame, il est préférable que la pièce soit posée et bien collée. Il est nécessaire d’attendre au minimum 24 heures après la pose avant de procéder au perçage, afin que le matériau d’adhérence soit bien sec. On peut employer des perceuses électriques équipées d’une mèche widia, en mode percussion, en refroidissant régulièrement à l’eau la zone à percer afin de prévenir toute augmentation de température à cet endroit et une éventuelle fusion de la mèche. Il existe actuellement des mèches en diamant, idéales pour percer ce type de matériaux. Il est dans ce cas recommandé d’utiliser des perceuses électriques sans percussion.

APRÈS LA POSE :

  • Après la pose, faut-il appliquer un traitement de nettoyage spécifique ?
    Après la pose des matériaux en céramique, il se forme toujours une fine pellicule superficielle de ciment sur les pièces, ce qui favorise l’accumulation de la saleté et altère l’éclat réel des produits polis. Dans le cas du grès cérame naturel ou poli, il est recommandé d’appliquer un traitement de nettoyage à l’aide de désincrustants (solutions acides) afin d’éliminer les restes qui se sont déposés à la suite des travaux. Respecter rigoureusement les conseils et instructions du fabricant de ces produits chimiques.

 

  • Est-il conseillé d’utiliser des produits à base d’acide chlorhydrique pour éliminer les surplus de ciment ?
    Non. De nos jours, de nombreux fabricants de produits chimiques offrent des désincrustants ou des produits anti-laitance de ciment formulés à base d’autres acides (acides organiques), de manière à faciliter leur emploi. Les produits anti-laitance de ciment à base d’acide chlorhydrique peuvent endommager les métaux situés à proximité de l’endroit où ils sont appliqués. Les nettoyants à base d’acide chlorhydrique peuvent par ailleurs contenir des traces d’acide fluorhydrique, susceptible d’attaquer n’importe quel produit en céramique.

 

  • Comment faut-il entretenir le grès cérame technique Todagres après la pose ?
    Pour conserver les carreaux plus longtemps et efficacement, nous recommandons d’installer des paillassons aux entrées des endroits carrelés, notamment s’il s’agit d’un grès cérame dont la finition est polie, et d’éliminer les résidus déposés sur la surface. Pour le nettoyage quotidien, nous conseillons d’employer votre détergent habituel (exempt d’huiles, de cires ou d’acide fluorhydrique, puisqu’ils ne sont pas nécessaires), puis de rincer à l’eau propre ; il est toujours bon d’utiliser un peu d’ammoniac. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi utiliser de l’eau de javel car celle-ci n’altère pas le produit.

 

  • Quel est le produit le plus approprié pour le nettoyage quotidien du grès cérame technique Todagres ?
    Vous pouvez utiliser sans problèmes de l’ammoniac ou des produits de nettoyage à base d’ammoniac pour le nettoyage quotidien de ce type de matériaux. Les solutions à base d’ammoniac sont vivement conseillées pour l’entretien quotidien des produits en grès cérame. Elles sont en outre utiles pour éliminer les petits restes de graisses, etc., sans aucun risque pour le matériau. Pour parvenir à éliminer les taches ponctuelles, il est recommandé d’employer des produits de nettoyage appropriés en fonction de la nature de la tache.

 

  • Comment effectuer l’opération de nettoyage sur des matériaux polis ?
    Pour éliminer de façon simple la poussière ambiante, passer un balai à franges sans additifs à base de cires. Pour le nettoyage quotidien des matériaux en grès cérame poli, il est conseillé de laver la surface avec une solution à base d’ammoniac à l’aide d’une serpillière. On peut effectuer deux passages : le premier, normal, avec davantage d’eau, et le second après avoir essoré la serpillière. Après avoir appliqué l’eau de lavage, il faut attendre que la surface du matériau soit pratiquement sèche avant d’éliminer les restes à l’aide d’un balai à franges, sans utiliser de produits à base de cires. L’objectif est d’éliminer les résidus et la saleté contenus dans l’eau de lavage, car s’ils restent sur la surface, ils masquent la brillance réelle des pièces polies.

 

  • J’ai installé le grès cérame technique Todagres à la maison. Comment peut-on éliminer les restes d’huile et de graisse ?
    Dans le commerce, il existe de nos jours plusieurs produits spéciaux pour le nettoyage de restes de graisses et d’huiles. S’il s’agit de restes légers, l’emploi d’une solution à base d’ammoniac permet de les éliminer sans difficultés. En revanche, si les restes sont persistants, il faut avoir recours à des produits de nettoyage appropriés. Il existe sur le marché plusieurs produits de nettoyage de sol dont la formule est conçue pour éliminer ce type de salissures (graisse, huile, etc.). Par crainte d’utiliser certains produits de nettoyage, on emploie parfois uniquement de l’eau. Mais à elle seule, l’eau n’est pas en mesure d’éliminer ce type d’agent car ses caractéristiques chimiques ne le permettent pas. Il est recommandé d’employer des produits dont la composition comprend 2 types d’agents tensioactifs : les tensioactifs anioniques et non-anioniques, qui facilitent l’élimination des graisses et des huiles. Ces données figurent sur l’étiquette de la partie arrière de l’emballage. Plus le pourcentage de ces tensioactifs est élevé, plus leur pouvoir de nettoyage est important. Les pourcentages de ces derniers sont habituellement de l’ordre de 5 à 15 %. Remarque : Si vous souhaitez désinfecter la surface, il faut employer un produit de nettoyage de sol contenant des agents tensioactifs cationiques.

 

  • Est-il conseillé d’appliquer une couche de cire sur le grès cérame technique Todagres ?
    La brillance augmente effectivement légèrement, mais ce traitement présente un grave inconvénient : les taches apparaissent plus facilement. La cire se dépose sur le matériau et le simple fait de marcher dessus laisse des traces visibles en surface. Cela ne veut pas dire que le matériau en céramique s’est taché, mais plutôt la couche superficielle de cire, qui retient les agents externes très facilement. Pour éliminer les couches de cire indésirables, il est conseillé d’appliquer un produit de nettoyage spécifique contenant un agent tensioactif alcalin ou un dissolvant organique, même si le premier d’entre eux est préférable en raison de ses conditions d’application. En employant l’un quelconque de ces deux produits, on parvient à rompre les unions entre la cire et le carreau. Non. La cire ou les produits qui contiennent des cires ne sont pas conseillés car ils présentent un certain nombre d’inconvénients. Il existe de nos jours sur le marché de nombreux produits qui contiennent des cires (cires auto-brillantes, etc.) qui permettent d’augmenter la brillance des revêtements de façon artificielle. Lorsque l’on applique une cire, celle-ci crée sur la surface des matériaux une couche qui réduit les microrugosités, ce qui permet d’augmenter la réflexion de la lumière et par là même, la brillance.

 

  • J’ai posé du grès cérame technique Todagres dans un magasin. Est-il recommandé d’installer un paillasson à l’entrée ?
    Oui. L’installation d’un paillasson permet de protéger le grès cérame poli, et donc d’augmenter sa durabilité tout en conservant l’aspect souhaité. Il est très fréquent d’installer des paillassons au niveau des accès directs entre l’extérieur et les surfaces dont le revêtement est en grès cérame poli. Lorsque l’on marche à l’extérieur, de petits grains de sable peuvent adhérer aux semelles des chaussures. Le paillasson permet de retenir les minéraux présents sur les semelles et, de cette manière, d’empêcher leur contact avec le matériau en céramique.